Sélectionner une page

Dès l’attaque de la préfecture de police de Paris, ayant occasionné la mort de quatre de nos fonctionnaires, le ministre de l’intérieur Christophe Castaner s’est précipité devant les caméras de télévision pour affirmer que l’assaillant « n’a jamais présenté de difficultés comportementales ni le moindre signe d’alerte ».

Pourtant, les premiers éléments de l’enquête, largement relayés dans les médias et sur les réseaux sociaux, montrent que la dérive islamiste de l’assaillant était parfaitement connue : conversion à l’islam depuis plus de 10 ans et proximité avec les milieux salafistes, signalement en 2015 pour avoir légitimé les attentats de Charlie Hebdo, pression internes sur des fonctionnaires pour que son comportement suspect ne soit pas révélé,…

Une nouvelle fois, la sécurité des français est remise en cause par des failles majeures au plus haut sommet du ministère de l’intérieur, Cette anarchie doit cesser.

Christophe Castaner doit partir !

Signez la pétition du Rassemblement National.