Sélectionner une page

Communiqué de presse du Rassemblement National 45

Le 2 octobre dernier, à Paris, nos forces de l’ordre se sont mobilisées avec un rassemblement jamais vu depuis 20 ans. Faut-il rappeler au gouvernement que depuis le début de cette année 51 suicides ont été enregistrés ?

A l’heure, où Mélenchon se permet d’insulter ces hommes de barbares, Monsieur Castaner reste impassible, juste quelques mots mais aucune sanction. Dresser les français, les uns contre les autres, n’est pas la solution. Une situation qui aurait pu être évitée, si les promesses étaient tenues.

Où sont les 10 000 policiers promis par Emmanuel Macron après les 12 000 suppressions de poste sous le gouvernement de Sarkozy ?

Les sous-effectifs et le manque de moyens de nos forces de l’ordre ont un réel impact dans notre département, Les chiffres parlent d’eux-mêmes. En 2018, dans le Loiret, 6.286 atteintes volontaires à l’intégrité physique (+5,56%), 562 violences sexuelles (505 en 2017), + 6% des cambriolages à Orléans. La violence est là et elle progresse dans notre département.

Après les réunions pour les gilets jaunes, après les concertations sur les retraites, allons-nous avoir des séminaires pour les problématiques des forces de l’ordre ?

Monsieur Macron, le mal est fait, arrêtez vos mots et passez à l’action ! Mais en êtes-vous réellement capable ?

Les propositions sont bien là et la seule alternative à une politique laxiste telle qu’elle est menée depuis des années est le Rassemblement National.

✔︎ Augmenter les budgets alloués aux services des forces de l’ordre et à la justice ;

✔︎ Renforcer nos polices municipales qui sont au cœur de la sécurité des villes ;

✔︎ Développer la vidéo protection puissante alliée de nos forces de l’ordre ;

✔︎ Prescrire une politique pénale de tolérance zéro et redonner tout son sens à la notion de peine ;

✔︎ Restaurer le rôle du tribunal d’instance ;

✔︎ Supprimer la contrainte pénale.

Voici des propositions qui peuvent être mises en place rapidement et qui permettraient de rétablir l’ordre républicain en donnant à notre police et notre gendarmerie  les moyens de travailler en sérénité.

Ne laissons plus la République se délabrer !