Sélectionner une page
Que va devenir la France ?

Que va devenir la France ?

Édito de janvier de Valentin Manent, Délégué Départemental Adjoint du Loiret. Pendant que les Etats-Unis du « très vilain populiste » Donald Trump créent plus de deux millions d’emplois par an, que la croissance avoisine les 3% et que le chômage continue sa...
Que va devenir la France ?

Le mépris, ça suffit !

Édito de décembre de Valentin Manent, Délégué Départemental Adjoint du Loiret. Illettrés, fainéants, beaufs, Gaulois réfractaires, ceux qui ne sont rien, alcooliques, lépreux, fascistes, peste brune, ultra-droites…, à chaque jour qui se suit le système Macron démontre...
Que va devenir la France ?

DÉSESPÉRANCE CONTRE OPTIMISME

Édito de novembre de Valentin Manent, Délégué Départemental Adjoint du Loiret. Suite à la démission de Gérard Collomb, la France a vécu une période inédite de deux semaines sans ministre de l’Intérieur. Deux semaines sans chef pour les forces de l’ordre,...
Racket des automobilistes et des motards : ça suffit !

Racket des automobilistes et des motards : ça suffit !

Grande arnaque du gouvernement, vendue dans un premier temps comme mesure de sécurité routière mais sans aucune preuve d’efficacité crédible, le Premier Ministre affirme maintenant que la limitation de vitesse à 80Km/H sur les routes secondaires, est une...
Que va devenir la France ?

ATTENTION MANU, ON ARRIVE !

Édito d’octobre de Valentin Manent, Délégué Départemental Adjoint du Loiret. Une puissante vague de résistance patriotique commence à déferler sur toute l’Europe. Les peuples se réveillent les uns après les autres pour dire non à la submersion migratoire,...
Que va devenir la France ?

Édito de rentrée

Édito de rentrée de Valentin Manent, Délégué Départemental Adjoint du Loiret. Après un été riche en repos, riche en fortes chaleurs, mais surtout riche en rebondissements et affaires politiques, Emmanuel Macron entame cette rentrée exactement comme il a passé la...
Lettre ouverte à Nicolas Dupont-Aignan

Lettre ouverte à Nicolas Dupont-Aignan

Cher Nicolas, Il y a un an, au second tour de l’élection présidentielle, tu faisais un geste que tu qualifiais si justement « d’historique » en ralliant ma candidature sur un projet de gouvernement dont tu avais accepté de prendre la tête. Pour la première fois depuis...